Qu'est-ce qu'un Plan Local d'Urbanisme ?

Le Plan Local d'Urbanisme (PLU) organise le cadre de vie à l'intérieur du Grand Lyon. Il dessine le visage de la ville de demain en conciliant les intérêts locaux, communaux et ceux de l'agglomération lyonnaise

C'est un outil réglementaire, qui définit et règle l'usage des sols sur l'ensemble du territoire communautaire. Il concerne toutes les parcelles, qu'elles soient privées ou publiques. Il détermine notamment les droits à construire et les conditions d'évolution attachés à chaque parcelle d'une commune.

> Voir les pages du Grand Lyon sur le PLU

> Télécharger le guide du PLU (500 ko)

Comme l'ancien POS, le PLU définit le droit des sols, c'est-à-dire les règles indiquant quelles formes doivent prendre les constructions, quelles zones sont réservées pour constructions futures, quelles zones doivent rester agricoles ou naturelles.

Le PLU doit également exposer clairement le projet global d'urbanisme ou projet d'aménagement et de développement durable (PADD) qui résume les intentions générales de la collectivité quant à l'évolution du territoire à l'échelle de l'agglomération et des communes.

Ce projet global est fondé sur le principe du développement durable qui impose de répondre aux demandes des générations présentes, sans préjudices pour les générations futures.


Ce document, de portée générale, s'impose à tous, particuliers et administrations.

  • Il sert de référence obligatoire à l'instruction des demandes d'occupation et d'utilisation du sol, comme par exemple les permis de construire.
  • Il est élaboré à l'initiative et sous la responsabilité de la communauté urbaine de Lyon en concertation avec les 55 communes qui la composent.


Son contenu est défini par le Code de l'Urbanisme et comprend obligatoirement cinq types de pièces :

  • Le rapport de présentation. Il expose le diagnostic du territoire communautaire et explique les choix retenus pour le projet d'aménagement et de développement durable, son impact sur l'environnement
  • Le projet d'aménagement et de développement durable. Il comporte les orientations générales d'aménagement et d'urbanisme retenues. Il peut en outre comporter des orientations plus ciblées sur telle ou telle partie du territoire communautaire.
  • Le règlement. Il définit en quinze articles pour chaque zone quel type d'occupation des sols est autorisé, comment aménager ou construire une parcelle, quelles sont les règles applicables pour construire un terrain donné.
  • Les documents graphiques. Ils indiquent le champ d'application du règlement par le délimitation de zones et la localisation des différentes prescriptions graphiques.
  • Les annexes. Elles comprennent des pièces obligatoires relatives aux servitudes d'utilité publique, aux emplacements réservés, aux périmètres de risques…
Envoyer l'article à un ami Envoyer l'article à un ami