Fortement impliquée dès le début des années 1990 dans les actions de prévention de la délinquance, Saint-Priest avait été une des premières communes de France à signer un Contrat local de sécurité en 1998 puis à mettre en place un CLSPD en 2003. Instance unique d'élaboration, de mise en œuvre et de suivi des actions de prévention-sécurité, le CLSPD de Saint-Priest tire sa force de la mobilisation des acteurs impliqués sur le territoire. Son fonctionnement efficace est aujourd'hui reconnu sur l'agglomération lyonnaise.

 

Plan d'actions de prévention de la délinquance

Il s'articule autour de 3 axes prioritaires :

  • La prévention de la délinquance des mineurs et des jeunes adultes
  • La prévention des conduites à risques
  • La prévention de la récidive et l'aide aux victimes

 

Le rappel à l'ordre

En décembre 2014, le maire, le procureur de la république et le directeur départemental de la sécurité publique ont signé une convention de partenariat sur la mise en place de la procédure de rappel à l'ordre.

Le rappel à l'ordre est un outil à la disposition du maire, issu de la loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance.

Il consiste en une injonction verbale adressée par le maire à un auteur de faits portant atteinte au bon ordre, à la sûreté, à la sécurité et à la salubrité publiques dans la commune. Il leur est rappelé les règles de bonne conduite et leurs obligations au regard de la loi.

Envoyer l'article à un ami Envoyer l'article à un ami